Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Soirée de littérature grecque contemporaine autour de l’oeuvre de Dido Sotiriou « Terre de sang »

17 mai 2018 @ 19 h 00 min - 21 h 00 min

L’arbre à lettres et l’association Phonie-Graphie

sont heureux de vous inviter à la deuxième édition de nos soirées autour de la littérature grecque contemporaine.

Soirée autour de Dido Sotiriou et Terres de sang ce jeudi 17 mai à 19h.

En présence de la traductrice Jeanne Roques Tesson. Seront aussi présents Allain Glykos et Antonin Dubuisson, respectivement auteur et illustrateur de Manolis, bande dessinée aux éditions Cambourakis.  Allain Glykos présentera à cette occasion son dernier livre Les Egéennes aux éditions Marges en page.

Jeanne Roques-Tesson est traductrice du chef d’oeuvre de Dido Sotiriou Terre de sang (réédition en poche chez Cambourakis), un classique de la littérature grecque sur la « Grande Catastrophe », réimprimé plus de 80 fois en Grèce depuis 1965, et traduit dans de nombreuses langues.

« Suivant les pas de Manolis – jeune Grec envoyé à Smyrne pour y apprendre le commerce mais qui va se trouver mobilisé dans les troupes ottomanes avant d’être considéré comme faisant partie des perdants face à Mustapha Kemal – ce texte revient sur un épisode douloureux de l’histoire de l’Anatolie au début du XXe siècle pendant la première guerre mondiale et la guerre gréco-turque qui s’ensuit jusqu’en 1922. Guerre d’indépendance pour les Turcs, ce moment est considéré par les Grecs comme une grande catastrophe. »

Manolis est aussi le prénom du père d’Allain Glykos, âgé de 8 ans quand il fait ce grand voyage jusqu’à Bordeaux où il finit par s’installer et grandir.
« A travers l’itinéraire du petit Manolis, chassé de son village de Vourla, dans la région de Smyrne (Izmir aujourd’hui), réfugié dans une famille d’accueil à Nauplie, retrouvant sa famille en Crète pour finalement émigrer en France, ce roman graphiq ue évoque l’un des épisodes les plus sombres de l’histoire grecque du XXème siècle, connu sous le nom de « Grande catastrophe ». Le conflit gréco-turc, qui fait suite à la première guerre mondiale, débouche à l’automne 1922 sur la défaite des troupes grecques face à l’armée conduite par Mustafa Kemal. Les conséquences humaines de cet événement – massacre et expulsion des populations chrétiennes d’Anatolie – vont faire basculer le destin du père d’Allain Glykos. Cette mémoire douloureuse est au coeur de ce roman graphique, qui montre les souffrances endurées par les populations sans jamais s’y appesantir. La personnalité de Manolis, petit garçon courageux, généreux, avide de connaissances et désireux de découvrir le monde, illumine le récit. Au fil du livre, il perdra peu à peu sa naïveté initiale, écoutant les conversations des adultes qui rendent compte de la complexité de la situation. Une chronologie et une carte complètent le récit et donnent les repères historiques essentiels. »

Allain Glykos vient d’écrire Les Egéennes aux éditions Marges en pages, livre qu’il présentera, où « il continue d’explorer son rapport à la Grèce, en visitant les îles de la mer Égée, sans en nommer une seule. Il porte un regard lucide et tendre sur ces bouts de terre que la mer caresse et dévore ; sur la vie des Hommes qui les habitent, les façonnent et subissent la poétique rugueuse de leurs paysages. »

Allain Glykos et Antonin Dubuisson sont par ailleurs les auteurs d’une nouvelle bande dessinée Gilets de sauvetage aux éditions Cambourakis, où l’histoire de Manolis et celle des réfugiés échoués sur l’île de Chio se rencontrent, où les exils racontent la même douleur.

La soirée sera animée par Nikos GRAIKOS et sera suivie du partage d’un verre.

Détails

Date :
17 mai 2018
Heure :
19 h 00 min - 21 h 00 min

Lieu

Librairie L’arbre à lettres
2 Rue du Faubourg Saint-Antoine
Paris, 75012
+ Google Map